Nouveau

Sacs de sable

Sacs de sable


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les deux ou trois pieds supérieurs du parapet et les parados (la face arrière de la tranchée) consisteraient en une épaisse ligne de sacs de sable pour absorber les balles ou les fragments d'obus. Les sacs de sable étaient remplis de terre. Une équipe de remplissage consistait généralement en un soldat pelletant la terre et deux tenant et attachant les sacs. Les hommes qui empilaient les sacs remplis travaillaient par paires et devaient déplacer soixante sacs à l'heure. Des recherches menées par l'armée britannique ont suggéré qu'une balle typique utilisée pendant la Première Guerre mondiale ne pénétrait que quinze pouces dans un sac de sable.

La tranchée n'était pas du tout une tranchée. Le fond peut avoir été à deux pieds au-dessous du niveau du sol. Un énorme parapet s'élevait dans l'obscurité à quelque dix pieds ou plus de haut. Tout autour de nous régnait un air d'agitation. Des hommes soulevaient des sacs de sable remplis sur le parapet et les frappaient contre le mur avec des pelles. Les balles craquaient dans l'obscurité. De temps en temps, une silhouette apparaissait à l'horizon et tombait habilement sur la marche du feu.

« Tu veux voir le fil ? » dit mon guide. Je l'ai suivi avec précaution par-dessus le bord du mur et j'ai glissé maladroitement le long d'une rampe de sacs de sable graisseux. Un petit groupe travaillait rapidement sur un enchevêtrement de trucs sombres. Deux de mes propres soldats étaient intronisés à la cérémonie du câblage. « Tiens bon, mon pote », grogna un personnage. Il se mit à frapper une grosse masse de bois avec un gigantesque maul, dont la tête avait été astucieusement étouffée dans des sacs de sable.

La fortification se compose de parapets, construits haut vers l'avant, avec juste une petite tranchée peu profonde creusée derrière. La raison en est que le drainage est si difficile. Ces parapets sont faits de millions de sacs de sable serrés les uns sur les autres, bien emballés ensemble. Tous les huit mètres, il y a une traversée d'île, un grand monticule de terre et de sacs de sable renforcés par rivetage, autour duquel s'enroule la tranchée. Il s'agit de localiser l'explosion d'obus ou d'éviter qu'un ennemi susceptible d'atteindre le flanc puisse tirer le long d'une tranchée. Il y a des tranchées de communication tous les quelques mètres et d'innombrables lignes successives pour l'armée principale. L'ensemble du réseau s'étend dans la plupart des endroits sur trois ou quatre milles. Les pirogues sont toutes alignées, mais la plupart du temps le long des tranchées de communication.

Lorsqu'il n'y a pas d'excitation, il y a environ deux sentinelles dans chaque secteur de, disons, 9 yards de quart, et un officier pour la compagnie. Le reste est dans les pirogues. Quand arrive un bombardement ou qu'il y a une alarme au gaz, tout le monde se précipite et se met à l'abri dans la tranchée avant, en attendant les développements. Contre le parapet avant, nous avons une marche, d'environ deux pieds de haut, sur laquelle les hommes se tiennent pour tirer. Quand il y a un bombardement, presque tout le monde passe sous cette marche, contre le côté.


Blog de la construction naturelle

Dans le but de retracer l'histoire de la fabrication de sacs de terre, j'ai lu l'histoire des sacs en toile de jute - le précurseur des sacs en polypropylène. Cet article est basé sur des informations de NYP Corporation, un grossiste de sacs en toile de jute. (Voir "Jute à la toile de jute.")

Pendant des siècles, les Indiens ont utilisé le jute, la plante à partir de laquelle la toile de jute est fabriquée, pour fabriquer de la corde, du papier et des tissus tissés à la main.

La première usine à produire en masse de la toile de jute et d'autres produits en jute a été établie près de Calcutta, en Inde, en 1855. Cette région est encore aujourd'hui le principal fournisseur de produits en jute. Le processus mécanique de filage des fibres de jute a été mis au point pour la première fois à Dundee, en Écosse. Dundee a produit les premières machines à moteur pour le moulin de Calcutta en 1859.


Selon l'article sur le site Web de NYP Corporation, « En 1869, cinq usines fonctionnaient avec 950 métiers à tisser. La croissance a été rapide et, en 1910, 38 entreprises exploitant 30 685 métiers à tisser exportaient plus d'un milliard de mètres de tissu et plus de 450 millions de sacs.
Source de la photo : www.militarysupplyhouse.com

Une position militaire en sacs de sable pendant la guerre de Sécession.

Doug nous a gentiment informé que les sacs de sable remontent à près de 250 ans aux guerres napoléoniennes, période au cours de laquelle les troupes françaises ont reçu des sacs de sable à utiliser sur le terrain.

L'excellente photo ci-dessus montre comment les sacs de sable ont été utilisés pendant la guerre civile.


L'essor de la formation au sac de sable

Les sacs de sable ont une histoire très riche, peut-être plus que tout autre outil d'entraînement. Pendant des centaines d'années (peut-être des milliers), les sacs de sable ont été un outil d'entraînement intégral pour les athlètes, en particulier les lutteurs. Pourquoi? Ils sont un outil peu coûteux qui est incroyablement polyvalent et peut offrir les avantages d'un entraînement instable avec une charge difficile. C'est un avantage que beaucoup de gadgets instables d'aujourd'hui ne peuvent pas fournir. Cependant, les avantages ne s'arrêtent pas là. Une plus grande force de stabilisateur, de tronc et de préhension peut être développée avec des sacs de sable ainsi que des exercices spécifiques au sport, des travaux de mobilité et un excellent outil de conditionnement.

Résistance améliorée du stabilisateur

Dans le célèbre livre Dinosaur Training, Brooks Kubik déclare : « Vous vous sentez mal comme vous le faites parce que les sacs (sacs de sable) ont travaillé votre corps d'une manière que vous ne pourriez pas approcher avec une barre seule. Vous êtes entré dans les zones musculaires que vous ne travaillez pas normalement. Vous avez travaillé le “heck” hors des stabilisateurs.” (Kubik, p. 115)

L'entraînement aux stabilisateurs n'est pas un nouveau concept. L'utilisation d'haltères, de câbles, de kettlebells et d'élévateurs à un bras a longtemps été une méthode pour améliorer les petits stabilisateurs. Augmenter la force des stabilisateurs peut à la fois réduire le risque de blessure et améliorer les performances.

Pourquoi les sacs de sable sont-ils uniques ? Les sacs de sable peuvent être considérés comme les équipements les moins coopératifs. Ils sont différents car ils changeront de forme au fur et à mesure que vous les soulevez. Contrairement à de nombreux autres outils d'entraînement, il est presque impossible de développer une rainure spécifique pour n'importe quel ascenseur. Cela fait des sacs de sable un défi constant car chaque répétition sera très différente.

Résistance du tronc améliorée

La nature non coopérative des sacs de sable rend crucial l'utilisation de tous les muscles possibles pour les soulever. Des outils plus stables et prévisibles peuvent amener le corps à trouver une rainure particulière. Une fois que ce sillon est établi, on devient plus efficace pour effectuer l'ascenseur et le corps diminue en fait la quantité de muscles utilisés. Cela devient particulièrement vrai pour les levages explosifs de sacs de sable tels que les nettoyages, les lancers, les arrachés et les épaules. Les muscles du tronc (y compris ceux du bas du dos et de la région abdominale) doivent travailler plus fort pour stabiliser le corps contre la charge gênante tout en se déplaçant très rapidement. Ceci est tout à fait unique à la formation de sacs de sable.

Ceux qui ont apprécié les kettlebells ont également appris l'incroyable avantage de ne charger qu'un seul côté du corps. Les levées à un bras avec kettlebells exercent un couple sur le corps à la fois en rotation et en flexion latérale contre lequel le tronc apprend à se stabiliser. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles le levage par kettlebell à un bras est si bénéfique pour la construction d'un tronc solide. Eh bien, les exercices de sacs de sable tels que les nombreux exercices d'épaule et les levées d'un bras peuvent offrir les mêmes avantages. Cependant, la différence avec les sacs de sable est qu'ils reposent en fait sur le corps.

Le fait qu'une telle charge repose réellement sur le corps force les muscles profonds et superficiels du tronc à travailler davantage pour maintenir un alignement postural correct, résultat final ? Un torse dur comme de la pierre qui est très résistant aux blessures.

Avec les sacs de sable, nous pouvons également créer des exercices de rotation étonnants qui placent le corps dans des amplitudes de mouvement qui se produiraient normalement pendant le sport. Travailler sur de telles amplitudes de mouvement avec une charge prépare le corps de manière plus appropriée aux exigences du sport. Lorsque nous travaillons dans des environnements très prévisibles, nous ne donnons pas à notre corps la capacité de travailler sur des gammes de mouvements extrêmes sous la contrainte. Des exercices tels que les lancers d'épaules, les arrachés en demi-lune et les torsions complètes du corps ne fournissent qu'une petite liste d'exercices que l'on peut créer.

Force spécifique au sport pour les athlètes de combat

Les sacs de sable ont longtemps été un outil d'entraînement préféré des lutteurs et des athlètes combatifs. Dans le célèbre livre de John Jesse, Wrestling Physical Conditioning Encyclopedia, il déclare :

“L'utilisation de sacs de sable lourds et leur grande circonférence oblige l'athlète à faire son levage avec un dos rond au lieu du levage traditionnel du dos droit avec une barre. C'est ce type de levage qui développe vraiment un dos fort. Il développe les muscles du dos et des côtés dans des mouvements identiques aux mouvements de levage et de traction de la lutte.”

L'idée de soulever le dos rond doit effrayer tous les chiropraticiens, entraîneurs et entraîneurs sportifs. Cependant, s'il est introduit correctement, le levage du dos rond est l'une des meilleures techniques de prévention des blessures disponibles. La plupart des activités sportives et de la vie quotidienne nous demandent d'effectuer un certain niveau de levage du dos rond. Un lutteur peut être sur le sol dans une position compromise, un joueur de football essayant de faire un jeu, un parent soulevant son enfant du sol sont tous d'excellents exemples de levage du dos rond. Les sacs de sable offrent un moyen sûr de commencer à apprendre à utiliser le levage du dos rond, commencez toujours du côté léger et avec un faible volume (pas plus de 5 répétitions).

Les sacs de sable peuvent être l'outil parfait pour les athlètes combatifs car ils sont le seul outil qui peut se rapprocher de représenter un adversaire. Le poids constant d'un sac de sable en fait un environnement d'entraînement idéal pour les athlètes combatifs, car il prépare l'athlète à l'imprévisibilité d'un combat sur les tapis sur le ring.

Une plus grande force de préhension

TOUT LE MONDE peut bénéficier d'une plus grande force de préhension. J'ai la ferme conviction que tous les problèmes de canal carpien et d'arthrite que connaît notre société sont étroitement liés au manque d'entraînement des mains. Bien sûr, il ne leur reste que tant d'heures dans la journée pour s'entraîner et si nous économisons notre temps, nous sommes plus enclins à effectuer les petits travaux de détail qui auront un impact énorme sur notre entraînement global.

Si nous regardons la force de préhension un peu plus loin, nous pouvons rapidement voir que la force de préhension est plus que simplement la force avec laquelle vous pouvez serrer votre main (appelée force d'écrasement), elle inclut également le pincement, le soutien et la force du poignet. Entraîner toutes ces qualités peut sembler écrasant, mais encore une fois, les sacs de sable peuvent être un outil essentiel pour développer cette force bien équilibrée. En raison de l'action de préhension du sac et du fait qu'aucune répétition n'est la même, les mains sont mises au défi de toutes ces manières. La nature dynamique du sac de sable oblige le corps à utiliser différentes stratégies de préhension en fonction de la portance et du niveau de fatigue ressenti. Devenir fort aux ascenseurs de sacs de sable signifie que vous trouverez un excellent transfert de cette force de la main vers d'autres formes d'entraînement.

Je suis avant tout coach. En tant qu'entraîneur, je me rends compte d'une grande différence entre l'idéal et la réalité. Plusieurs fois, je peux avoir un programme planifié que je considère comme idéal pour mon client. Cependant, s'ils ne partagent pas mon enthousiasme pour le programme, la probabilité qu'ils adhèrent au programme devient très faible. De plus, nous sommes tous plus aptes à travailler plus dur dans le cadre d'un programme si nous le trouvons agréable et motivant.

Parce que les sacs de sable sont si différents, ils sont souvent une bouffée d'air frais pour la plupart des programmes d'entraînement. Même en prenant des exercices courants tels que des squats et des presses et en utilisant un sac de sable, ces exercices donnent l'impression que vous les exécutiez pour la première fois.

Augmenter les niveaux de plaisir peut sembler une chose politiquement correcte pour un entraîneur, mais nous ne pouvons pas nier le fait que nous sommes tous humains. Nous sommes moins susceptibles de faire les choses que nous n'aimons pas. Rendre l'entraînement plus agréable est ce qui augmente nos chances d'être plus productif et cohérent. C'est pourquoi vous voyez des gens utiliser différentes modalités d'entraînement et pourquoi beaucoup ont trouvé que l'entraînement avec kettlebell était un favori. Alors, ne vendez pas le facteur plaisir à découvert.

À la fin

Je parle toujours aux gens du fait que la formation est très peu dictée par l'outil plutôt que par les méthodologies. Les sacs de sable ouvrent la porte à des techniques d'entraînement uniques qui augmenteront vos résultats. Ne pensez pas que vous devez les utiliser uniquement car je discuterai plus tard de la façon d'incorporer des sacs de sable et des kettlebells pour différents objectifs d'entraînement. Ce sont deux outils qui offrent de nombreuses options et se complètent bien pour produire le résultat d'entraînement souhaité. D'ici là, continuez à vous entraîner dur et intelligemment !

A propos de l'auteur

Josh Henkin est propriétaire d'Innovative Fitness Solutions à Scottsdale, en Arizona. Coach Henkin a présenté à l'échelle nationale dans le domaine de l'amélioration de la condition physique et du sport. Il est également l'auteur du manuel et du DVD de formation sur les sacs de sable à indice d'octane élevé. Pour plus d'informations, cliquez ici.


Les bases de la formation au sac de sable

Comme la plupart des outils d'entraînement, vous pouvez utiliser le sac de sable comme poids de remplacement pour les options de résistance traditionnelles comme les haltères, les haltères ou les kettlebells. Vous pouvez suivre des programmes de force standard comme Starting Strength ou Wendler 5-3-1 avec un sac de sable. Le sac de sable fonctionne parfaitement bien pour les soulevés de terre, les squats, les nettoyages et les presses. Mais si c'est tout ce que vous faites avec votre sac de sable, alors vous passez à côté de certains des principaux avantages de cette méthode.

Le sac de sable est une charge instable et maladroite avec une instabilité « intégrée ». Plus la charge est éloignée de votre centre de gravité, plus vous devrez travailler dur pour la stabiliser. Ainsi, des exercices comme le soulevé de terre au sac de sable n'ont pas ce facteur d'instabilité inhérent. Mon conseil est de se concentrer davantage sur une gamme d'exercices de sacs de sable «uniques» - des choses qui ne sont généralement pas aussi efficaces avec les outils de résistance traditionnels. Pour moi, cela signifie beaucoup de travail en hauteur et l'utilisation d'une gamme de positions de préhension différentes.

Exercices de base sur les sacs de sable

Les exercices clés que vous devez suivre dans tout programme d'entraînement au sac de sable sont :

  • Sac de sable en bandoulière
  • Nettoyer et presser le sac de sable
  • Sac de sable Bear Hug Load Carry
  • Presse aérienne pour sacs de sable

Ces mouvements fondamentaux vous donneront une base solide de force et de conditionnement. De plus, ils combinent tous certains des meilleurs que le sac de sable a à offrir.

Exercices avancés de sacs de sable

Pour les stagiaires plus expérimentés en sacs de sable, les exercices avancés suivants développeront davantage vos compétences avec le sac. Et une pratique régulière développera la force brute, l'agilité et une poignée de fer. Quelques exercices avancés de sacs de sable à essayer :

  • Fente de marche suspendue au sac de sable
  • Moulin à vent de sacs de sable
  • Sac de sable se lever
  • Sac de sable Bear Hug Squat

Histoire du magasin de sacs de sable

Beaucoup se demandent comment The Sandbag Store est né et comment il s'est développé si rapidement, alors voici notre histoire dans toute sa splendeur, inachevée et prenant de plus en plus d'ampleur chaque jour !

En 2012, Chris Haas et Steve Burcham ont reconnu une lacune marquée dans l'industrie des sacs de sable.

S'appuyant sur une expérience militaire et industrielle combinée, ils ont lancé The Sandbag Store et ont renvoyé la production de sacs de sable aux États-Unis, déclenchant une nouvelle ère pour notre industrie tout en alimentant l'économie nationale avec leur entreprise ciblée et éthique appartenant à des vétérans.

Un sac de sable plus solide

Nous avons rapidement satisfait et dépassé les besoins de notre vaste clientèle avec de nombreuses innovations, la première étant de révolutionner le processus de remplissage autrefois exigeant en main-d'œuvre.

Des sacs de sable plus solides, plus durables et pré-remplis sont devenus une réalité avec notre sac de sable DuraBag, le premier sac de sable fabriqué aux États-Unis avec un tissu en maille de polyéthylène unique et une garantie insondable de 7 ans. Jusque-là, une durée de vie de 3 mois était tout ce que les sacs de sable pouvaient offrir !

Combiné à une offre de livraison nationale gratuite sans précédent, le DuraBag a instantanément placé The Sandbag Store sur la carte.

En avant et vers le haut

L'intérêt pour les sacs de sable DuraBag a été vaste et instantané – l'expansion rapide nous a permis de fournir aux clients de plus en plus de variantes de sacs de sable et autres sacs de poids, tous conçus, fabriqués et affichés avec la même attention en interne et une qualité inégalée.

Ensuite, nous avons introduit des sacs de sable pré-remplis et des sacs de sable de théâtre cousus, qui ont révolutionné les précédentes versions Velcro et fermeture éclair de l'industrie, tandis que notre livraison gratuite garantie était très appréciée par les producteurs indépendants qui, pour la première fois, pouvaient se permettre des sacs de qualité professionnelle.

L'importance de l'amélioration

En seulement 24 mois d'exploitation, The Sandbag Store avait connu une croissance considérable et nous élargissions continuellement notre gamme de produits pour répondre à un éventail toujours croissant d'industries.

Alors que nous introduisions des sacs de sable à faible coût, des sacs en vrac et d'innombrables autres produits spécialisés, nous avons continué à reconnaître la recherche et le développement ciblés comme la clé de notre croissance.

Avec une ferme conviction dans l'amélioration constante et la satisfaction du consommateur, nous avons ouvert la voie à un délai d'exécution accru et à d'autres conceptions révolutionnaires et avons même inventé un équipement de remplissage interne amélioré !

Innovation sans effort

En 2015, notre gamme de produits se comptait par centaines et offrait à autant d'industries des performances de sacs de sable inégalées. La volonté incessante de fournir les meilleurs nouveaux produits fabriqués aux États-Unis a donné lieu à des créations incroyables qui ont changé à jamais l'industrie des sacs de sable - en voici quelques-uns dont nous sommes particulièrement fiers.

Le sac de sable d'armure

Lancé en 2015, l'Armor Sandbag représentait l'effort d'une entreprise appartenant à un vétéran pour créer un sac avec toutes les qualités durcies et la résistance indestructible des équipements de qualité militaire. Conçu et fabriqué par des vétérans, le sac de sable Armor a été forgé à travers d'innombrables séries de tests et d'améliorations rigoureux pour devenir un produit phare sans égal dans le monde entier.

Le sac de sable Ace

En 2017, The Sandbag Store a totalement réorganisé sa célèbre imprimerie personnalisée et avec elle, nous avons lancé l'Ace Sandbag, qui s'est appuyé sur toutes les technologies de pointe de sérigraphie, de couture et de remplissage à grande vitesse de la nouvelle imprimerie, ainsi qu'a présenté le nouveau The Sandbag Store offre de livraison gratuite de sacs de sable en tissu durable entièrement personnalisés en petits ou grands lots.

Cette année passionnante verrait également la sortie de la Burcham Bagger, qui, au cours des trois dernières années, était l'équipement de remplissage rapide secret de The Sandbag Store, permettant au public de profiter de cette ensacheuse économique et facile à utiliser jamais auparavant. vu par l'industrie.

Innovation sans effort

Grâce à notre vision inébranlable et à notre engagement à faire de notre mieux, The Sandbag Store trouve l'innovation facile.

Nos sacs de sable sont mondialement reconnus et reconnus comme le leader dans leur domaine. Chaque produit est soumis à des inspections strictes à chaque étape de la fabrication. Nos sacs de sable sont souvent utilisés comme dispositifs de sécurité et l'intégrité du produit est cruciale lorsque la sécurité publique est en jeu. Les marques et les conceptions du magasin Sandbag sont enregistrées auprès du bureau américain des brevets et des marques et sont fabriquées et vendues exclusivement dans nos installations de 32 000 pieds carrés à Las Vegas, NV.

Un avenir (pré-)rempli de potentiel

Nous sommes incroyablement fiers d'être à la fois une entreprise détenue par des vétérans et un leader de l'industrie inégalé, et nous mettons tout notre succès sur notre simple dévouement au travail acharné et à notre objectif continu de fournir les meilleurs sacs de sable fabriqués aux États-Unis dans tous les coins de cette grande nation.


L'histoire des sacs de sable


Récemment, je me suis engagé dans une plaisanterie amicale par courrier électronique avec un autre golfeur contre lequel je jouerai un match ce printemps. Comme c'est souvent le cas avec les gesticulations des imbéciles, la conversation s'est tournée vers le "trash talk" et le sujet de la répartition exacte des coups de handicap a été abordé. Naturellement, je pensais que je devais recevoir des coups de sa part et il pensait que nous devrions jouer à égalité ou qu'il devrait recevoir des coups de moi. Nous avons chacun remis en question l'authenticité du handicap affiché de l'autre et débattu de qui sortirait de son hibernation hivernale par rapport à qui le jeu serait à son apogée. Comme on pouvait s'y attendre, le mot "sablebagger”" a été utilisé alors que nous accusions chacun l'autre de l'acte odieux à divers moments de notre échange. Bien sûr, notre conversation était très amusante, mais après coup, je n'ai pas pu m'empêcher de me demander exactement pourquoi le mot sandbagger a été utilisé pour décrire un escroc de golf.

Chaque jeu les a et ils existent depuis le début des temps. . . arnaqueurs, requins, escrocs, escrocs. Ce sont des gens qui se présentent comme quelque chose qu'ils ne sont pas dans le but de profiter des autres. Au golf, nous les appelons des sandbaggers.

Alors, d'où vient le terme sandbagger ? Est-ce dû au fait que des gars mettent du sable dans leurs sacs de golf pour les rendre plus lourds pour une raison quelconque ? Est-ce que cela avait à voir avec les golfeurs qui frappent intentionnellement de mauvais coups depuis les bunkers afin de minimiser leurs capacités ? Peut-être que cela a quelque chose à voir avec les sacs de sable que les premiers golfeurs écossais portaient pour faire des tees ? Je n'en avais aucune idée et ma curiosité était piquée. Plus j'y pensais, plus je réalisais à quel point le terme avait peu de sens, alors j'ai décidé de faire une petite recherche.

Un rapide coup d'œil sur Internet a donné la définition suivante :

sac de sable: verbe – Tomber d'un coup de sac de sable

Intéressant . . . pas vraiment ce que je m'attendais à trouver. Il semble que le terme soit originaire des années 1800 et ait été utilisé pour décrire une attaque consistant à matraquer une autre personne avec un petit sac de sable. Le nom connexe, sandbagger, est un nom utilisé pour les voyous de la rue qui commettraient ces attaques. D'accord, cela a du sens, mais comment ce terme a-t-il trouvé son chemin des rues moyennes du 19ème siècle aux fairways du golf ?

Il semblerait qu'avant que le sac de sable ne fasse partie du lexique du golf, c'était un terme couramment utilisé dans les cartes. Un scénario de sandbagging courant au poker serait un joueur avec une bonne main qui se retient d'augmenter les enjeux afin de tromper ses adversaires en leur faisant croire qu'ils ont une chance de gagner. Après avoir attiré ses coéquipiers dans un pot à enjeux élevés, le sandbagger frappait gros et frappait les autres joueurs avec son « sandbag”, c'est-à-dire sa grande main. Je ne suis pas vraiment un joueur de poker, mais je crois qu'aujourd'hui, au 21e siècle, nous appellerions cette tactique une excellente stratégie ou une bonne « face de poker ».

Alors que le terme sandbagger ne s'applique peut-être plus au poker, c'est certainement le cas pour le golf. Voici une définition que j'ai trouvée qui correspond un peu plus à ce que l'on pense des sandbaggers de golf.

ensacheur : nom – celui qui dissimule des capacités ou des atouts au début afin d'obtenir un avantage tactique plus tard.

Aujourd'hui, nous utilisons les handicaps comme système de freins et contrepoids pour aider à réduire les sacs de sable. Cela dit, le système repose intrinsèquement sur la fiabilité des personnes qui l'utilisent, donc en fin de compte, cela se résume toujours à l'honnêteté.

Alors, qu'arrive-t-il aux personnes qui se font prendre à sac de sable ? Je crois que tout le monde connaît la scène tristement célèbre du classique de Paul Newman de 1961 The Hustler où Eddie le requin de la piscine se fait casser les pouces après avoir escroqué son adversaire sur 100 $. Sinon, prenez un moment pour le rechercher sur Google et trouvez le clip sur Internet.

Bien que je ne vois pas nécessairement quelqu'un se faire casser les pouces dans la salle de grill du Cypress Point Club, il y a certainement des répercussions pour les arnaqueurs trouvés en train de mettre des sacs de sable dans le golf. Certes, un sandbagger en série sera découvert dans son club d'origine et constatera avec le temps une diminution significative du nombre d'invitations qu'il reçoit pour jouer. Les invités des sacs de sable sont susceptibles de ne jamais recevoir d'invitation de retour, et pour les golfeurs qui sont assez stupides pour tenter leur chance, bousculer des étrangers sur les parcours publics. . . eh bien, s'ils croisent le mauvais gars, la scène ci-dessus n'est pas hors du domaine des possibilités.

Voilà donc l'histoire, les gars. Le terme sandbagger est dérivé des voyous du 19ème siècle qui écrasaient leurs victimes avec des sacs de sable. Semble approprié. J'ai regardé un coup ou deux dans ma journée qui ressemblait assez à un coup avec un sac de sable. Maintenant, la prochaine fois que vous appellerez votre copain un sac de sable, vous saurez pourquoi. N'hésitez pas à laisser quelques commentaires sur l'ensachage ci-dessous.

Je pense que votre partenaire travaille sur un sac de sable professionnel du Ridley l'année dernière. Aussi mauvais que soit mon jeu ces jours-ci, je me demande si mon handicap doit être ajusté.

Parlé comme un vrai sac de sable Rob !! Si c'était un travail de sac de sable de mon partenaire l'année dernière, il va avoir quelques explications à faire. Les sandbaggers sont censés gagner, pas perdre !

les sacs de sable ou les « sacs » sont également utilisés dans le jeu de pique pour empêcher quelqu'un de sous-enchérir sur sa main, c'est le même concept. En général, vous ne voulez pas que les gens offrent une enchère minimum avec une main forte afin d'amener l'autre équipe à surenchérir.


Une brève histoire de la construction d'Earthbag

L'idée de faire des murs en empilant des sacs de sable ou de terre existe depuis au moins un siècle. À l'origine, les sacs de sable étaient utilisés pour le contrôle des inondations et les bunkers militaires, car ils sont faciles à transporter là où ils doivent être utilisés, rapides à assembler, peu coûteux et efficaces dans leur tâche de repousser à la fois l'eau et les balles.

Au début, des matériaux naturels tels que la toile de jute étaient utilisés pour fabriquer les sacs. Plus récemment, le polypropylène tissé est devenu le matériau préféré en raison de sa résistance supérieure. La toile de jute durera en fait un peu plus longtemps si elle est exposée au soleil, mais elle finira par pourrir si elle est laissée humide, alors que le polypropylène n'est pas affecté par l'humidité.

En raison de cette histoire de contrôle militaire et des inondations, l'utilisation de sacs de sable a généralement été associée à la construction de structures ou de barrières temporaires. L'utilisation de sacs de sable pour construire des maisons ou des structures permanentes est une innovation relativement récente.

En 1976, Gernot Minke, du laboratoire de recherche pour la construction expérimentale de l'école polytechnique de Kassel en Allemagne, a commencé à étudier la question de savoir comment les matériaux de construction naturels comme le sable et le gravier pouvaient être utilisés pour construire des maisons sans avoir besoin d'utiliser des liants. L'utilisation de matériaux en vrac emballés dans du tissu s'est avérée être une approche rentable. Ils ont utilisé de la pierre ponce pour emballer les sacs, car elle pèse moins et a de meilleures propriétés d'isolation thermique que le sable et le gravier ordinaires. Leurs premières expériences réussies ont été avec des formes de dôme en encorbellement (une caténaire inversée) qui a été obtenue à l'aide d'un gabarit vertical rotatif monté au centre de la structure.

1978, un prototype de maison utilisant un type de construction antisismique à sacs empilés a été construit au Guatemala. Ils ont utilisé des sacs de coton imbibés de chaux pour protéger le matériau de la pourriture et des insectes. Une fois aplatis, les sacs mesuraient environ 8 X 10 cm. Des poteaux de bambou verticaux placés des deux côtés des sacs et interconnectés avec des boucles en fil de fer ont donné la stabilité des sacs empilés. Les tiges de bambou ont été fixées à la fondation et au tirant horizontal au sommet. (Voir cette page pour en savoir plus à ce sujet.)

C'est un architecte d'origine iranienne nommé Nader Khalili qui a popularisé la notion de construction de structures permanentes avec des sacs remplis de matériaux en terre. En fait, son premier concept était de remplir les sacs de poussière de lune ! Participant à un symposium de la NASA en 1984 pour réfléchir aux moyens de construire des abris sur la lune, Khalili a associé l'ancienne idée du sac de sable aux anciennes méthodes de construction de dômes et d'arches en adobe de son pays natal au Moyen-Orient. Il s'est rendu compte que des sacs remplis de "saleté" lunaire pouvaient être empilés dans des dômes ou des voûtes pour fournir un abri.

Khalili a apporté un raffinement supplémentaire à ce concept de construction sur Terre : pour une structure plus permanente et résistante aux chocs, pourquoi ne pas placer des brins de barbelés entre les rangées de sacs, unifiant ainsi la coque en une structure plus monolithique ?

Au début, Khalili remplissait ses sacs expérimentaux avec du sable du désert, mais il a ensuite développé son idée de "superadobe", où des sacs ou de longs tubes en polypropylène seraient remplis d'un sol d'adobe humidifié qui sécherait en gros blocs d'adobe. Dans ce cas, le matériau du sac d'origine n'était que la forme initiale et ne ferait pas nécessairement partie intégrante de la structure éventuelle.

Peu de temps après ces premières expériences, Khalili a commencé à faire connaître son travail à travers des articles de journaux et de magazines et à animer des ateliers et des séminaires sur les techniques qu'il perfectionnait. De nombreuses personnes qui ont lu sur son travail, visité son complexe à Hesperia, en Californie, ou étudié avec lui là-bas, ont décidé de poursuivre leurs propres expériences avec ses idées.

Parmi ces "early adopters" figuraient Joe Kennedy, Paulina Wojziekowska, Kaki Hunter et Doni Kiffmeyer, Akio Inoue et Kelly Hart. Je crois que c'est Joe Kennedy qui a inventé le terme plus général de « sac de terre » pour suggérer que le sac pourrait contenir une variété de matériaux en terre.

Paulina Wojciechowska a été la première à écrire un livre entier sur le thème de la construction de sacs de terre : Construire avec la terre : un guide pour la construction de sacs de terre à forme flexible a été publié en 2001. Cela présentait certaines de ses premières expériences réalisées à CalEarth de Khalili, ainsi que plusieurs autres histoires de cas.

Akio Inoue, de l'Université Tenri au Japon, a fait des expériences approfondies avec la construction de sacs de terre, à la fois sur le campus de l'Université et en Inde et en Afrique où de nombreux autres dômes ont été construits pour des programmes d'assistance.

Kaki Hunter et Doni Kiffmeyer (un couple) sont tombés amoureux de la construction de sacs de terre après avoir étudié avec Khalili et ont travaillé sur une variété de projets, à la fois pour eux-mêmes et pour des clients. En 2004, ils ont écrit et publié un autre livre, Earthbag Building : les outils, astuces et techniques , sur la base de leur expérience particulière.

Kelly Hart (l'auteur de cet article) a commencé à expérimenter la construction de sacs de terre en 1997, après avoir été exposé au concept lors de la production de son programme vidéo, Un échantillon de maisons alternatives : une approche de l'architecture durable . Il a ensuite documenté son expérience de la construction de sa propre maison dans un autre programme intitulé Construire avec des sacs : comment nous avons construit notre maison expérimentale en Earthbag/Papercrete . Ces deux programmes sont maintenant disponibles sous forme de DVD.

Pendant ce temps, Nader Khalili poursuit la promotion de sa technique « Superadobe » et décide finalement de breveter l'idée, qu'il obtient aux États-Unis en 1999, en utilisant des termes très généraux qui recouvrent l'utilisation de sacs en n'importe quel matériau remplis de pratiquement n'importe quel matériel, et en les combinant avec du fil de fer barbelé entre les cours. Tout en ayant fait de nombreuses déclarations publiques selon lesquelles ce concept était son cadeau à l'humanité, il a évidemment voulu capitaliser sur la récompense économique potentielle.

Beaucoup d'entre nous qui avaient été engagés dans la promotion de la construction en sacs de terre ont été contactés par Khalili et ont demandé à conclure des contrats avec lui afin de continuer notre travail. Il n'a pas fallu beaucoup de recherches pour découvrir que son brevet pouvait facilement être disqualifié parce qu'il avait fait connaître ses techniques à travers divers médias pendant au moins quatre ans avant même de déposer sa demande de brevet. La loi sur les brevets stipule clairement qu'une telle publicité survenant avant un an avant la demande de brevet la disqualifierait pour examen.

Alors maintenant, la porte est grande ouverte pour que quiconque prenne ce concept et l'utilise, et de plus en plus de gens le font tout le temps, partout dans le monde. Alors que Khalili (et la plupart de ses étudiants) se sont principalement concentrés sur l'utilisation des sacs pour former de gros blocs d'adobe, d'autres ont essayé de remplir les sacs avec une variété d'autres matériaux, tels que de la roche volcanique broyée, du corail broyé, des sols sans pisé, du gravier , et les coques de riz.

La construction en sacs de terre est unique parmi toutes les autres technologies de construction en ce sens qu'il peut s'agir d'une isolation ou d'une masse thermique, selon le remplissage des sacs. This is a very important distinction, because these characteristics of a wall greatly influence how comfortable, economical, and ecological any given system will be.

Safety is of prime concern with all building technologies, and much experimentation and testing has been done to establish guidelines for many ways of building. Khalili has established a relationship with the building department in Hesperia , California where CalEarth is located, an area where earthquakes are naturally a great danger. In 1993 live-load tests to simulate seismic, snow and wind loads were performed on a number of domed earthbag structures at CalEarth and these exceeded code requirements by 200%.

In 1995 dynamic and static load tests were performed on several prototypes for a planned Hesperia Museum and Nature Center to be constructed using Khalili's Superadobe concepts with both dome and vault shapes. All of these tests exceeded ICBO and City of Hesperia requirements.

In 2006, at the request of Dr. Owen Geiger of the Geiger Research Institute of Sustainable Building, the Department of Civil and Mechanical Engineering of the U.S. Military Academy at West Point conducted several controlled and computer-monitored tests to determine the ability of polypropylene earthbags filled with sand, local soil, and rubble to withstand vertical loads. Their written report concluded that "overall, the earthbags show promise as a low cost building alternative. Very cheap, and easy to construct, they have proven durable under loads that will be seen in a single story residential home. More testing should prove the reliability and usefulness of earthbags."

Despite the success of these tests, earthbag building concepts have yet to be incorporated into the International Residential Building Code. Obviously more enlightened acceptance of the demonstrated viability of earthbag building needs to occur!

It is difficult to know how many residences and other earthbag structures have been made at this point, probably hundreds if not thousands. Many of us have been promoting the technique for use as emergency shelters, and certainly some have been built for this reason. It is easy for folks to accept this way of building temporary shelters because it fits the historical model of sandbag use.

But many of us have also built substantial homes using earthbags, and in the process realized how truly versatile and sustainable the technique is. I wouldn't be surprised if many of these earthbag homes are still standing long after their conventional counterparts built contemporaneously have disintegrated.


Tip: Sandbags for Lower-Body Strength & Size

A heavy sandbag is an underrated tool for lower-body strength training. The awkward size and shifting nature of the load stresses the body in a unique way that demands engagement and focus.

Sandbag training offers positions that can’t be replicated with traditional free weights. The bag needs to be wrestled into position for each set which adds to the challenge.

That said, training with sandbags is nothing new. Their simplistic nature and functionality have made them a staple training tool of grapplers, strongmen, and tactical personnel.

Sand is accessible, cheap, and heavy. A trip to the local hardware store to pick up some sand won’t break the bank. No bag? Just make your own by filling up an old duffel bag.

The Best Sandbag Lifts for Bigger Quads

Zercher Squat

Don’t like the feeling of the bar in the crook of your elbows? This Zercher position will still tax the arms without the searing pain of a barbell in your elbows.

Shoulder-Loaded Squat

Squatting with a sandbag on one shoulder will challenge the body to resist lateral flexion as the weight attempts to pull to you to one side. It will quickly identify any gaps between the left and right.

Shoulder-Loaded Split Squat

For unilateral exercises like split squats and lunges, the bag can be loaded on the same or opposite-side shoulder of the working leg. Experiment with each option to see what feels best. You may find one feels smoother or stresses hip and core stability more. Master split squats before moving to reverse lunge variants.

Sandbag Bear Hug Reverse Lunge

A heavy bag held at the chest will make generating tension and bracing the midsection automatic. It’ll also make you mindful of how you breathe with the weight pressing against you.

The Best Sandbag Lifts for Glutes and Hams

Bear Hug Good Morning

For hip hinge movements like the good morning, the bear hug is the ideal grip. Positioning the load against your torso will encourage core bracing and make it difficult to hyperextend through the lumbar spine. Keeping the bag against the body during the hinge also demands that the lats stay engaged. This also encourages a stable midsection.

Bear Hug Kickstand Good Morning

The kickstand stance will allow you to place more stress on one leg for higher reps without having to focus on balance.

Bear Hug Single-Leg Good Morning

This one will demand focus with a high stability requirement. Make sure you’ve got the kickstand version mastered first.

Bear Hug Kang Squat

The standard Kang squat is a nice hybrid between hinging and squatting. It’ll hammer the posterior chain and groove a solid squat while sparing the knees. The anterior load of the bag really makes this movement feel natural.

Simple and Effective

Sandbag work can be surprisingly humbling. Depending on your ability and weight available, some of these variations can be substituted in as a main or accessory lift as part of your regular training.

Adjust your reps based on the difficulty of the exercise. Single-leg exercises will be more challenging whereas regular-stance squats and good mornings can be pushed into the higher ranges.

Training doesn’t need to be fancy to be effective. This simple implement may be just what your legs have been missing.


Sandbags - History

I know that Patton disliked the practice of adding sandbags to the front of
U.S. tanks (a relatively common practice after D-Day), and he claims in "War as
I knew it" that they didn't actually help all that much. But, I'm wondering if
anybody knows whether they actually made a difference?

Considering the punch of a Tiger's 88mm gun (or a Panther's 75mm gun), it would
seem reasonable to assume that sandbags wouldn't have helped much (perhaps a
little?), so I got thinking about it, but just don't know. Anybody have a clue?

A pile of sandbags won't stop an AP round from a tank gun or even slow
it down, but it could disrupt the HEAT charge from a Panzerfaust or
Panzershreck. In effect, the sandbags would have the same effect as
the side skirts the German tanks had to keep a shoulder fired AT
weapon from getting close enough to the armor to do serious damage.

The unofficial I-26 Construction Webpage:
http://users.vnet.net/lansford/a10/
--

Very effective defense against hollow charge munitions e.g. panzerfaust &
panzershreck. I understand that even a small air gap between the surface a
hollow charge warhead detonates against and the main armour is enough to
dissipate the main force of the weapon. The Germans themselves expected the
soviets to use hollow charge weapons against them and that's why they added
the spaced armour shields and skirts to many of their tanks and assault
guns.

I had read this and believed it for years and then some months back got into
a discussion with some folks who had the numbers to back up their argument
to wit: the skirts were oringinally intended to protect not against HC
weapons, but against the antitank rifles with which the Soviets were
plentifully equipped all through the war. I regret that I can't reproduce
the relevant statistics (perhaps someone else in the group can?), but the
gist of it was that at ranges that were quite feasible on the battlefield
the AT rifles had just enough penetration to get through the side armor of
most German tanks, but that the addition of the skirts provided just enough
armor to prevent a penetration.

Trying to apply this argument to the wire screen skirts used later in the
war seems like a much dodgier proposition to me though.

I don't know how effective sandbags would be against 88mm shells but I thought
they were somewhat effective against Panzerfaust and Panzershreck war heads.
The Israelis did something similar to their Shermans and other tanks by hanging
all kinds of extra equipment and spare parts on the outside of the tanks. je
think the HESH warhead is supposed to deform against the extraneous clutter and
thus fail to penetrate the armor.

Sandbags were mostly used to protect against shaped-charge weapons such as
the Panzerfaust and Panzerschreck, much like the Shurzen was supposed to
offer extra protection.

Tankers always have had a habit of piling all kinds of stuff onto a tank to
add extra protection : Spare tracks, wheels, even logs and mattresses were
used.
In the US army this became the sandbag. Steel frames were welded onto the
tank which allowed sandbags to be piled up on the front and sides of a
Sherman. This meant a big increase in weight (as US tankers had the habit
of filling their tanks to the brim with spare ammo) requiring such tanks to
mount special extenders (nicknamed duckbills) on their tracks to keep the
ground pressure low. Suspension and performance suffered because of this.

The consensus is that the sandbags offered little or no protection against
an 88 or 75mm shell. The protection against shaped charges like a
Panzerfaust seem to have been slightly better (but still marginal) as the
odd shot was deflected or the stand-off distance at which the shaped-charge
worked most effectively was disturbed.

Shermans, because of their ammo storage were extremely vulnerable to
Panzerfausts as a penetrating hit would often ignite propellant and start a
fire, hence the nicknames of "Ronson" and "Tommy Cooker". Many blamed the
gasoline fuel, but German tanks also ran on gasoline (and not diesel as is
often assumed) and they were never accused of being vulnerable in that
regard. The problem was solved by welding extra plates onto the vulnerable
spots and installing a "wet" ammo storage, where the ammo would be doused
with a mix of water and a gel. This cut Sherman fires by a very significant
percentage.

Probably the biggest advantage was that it gave the crew a little extra
peace of mind and a feeling of extra safety and many accepted the resulting
loss of performance due to the weight, but overall it had little actual
effet.
--

The sand bags were thought to add about 10 mm worth of armor protection. Ils
also would affect the performance of shaped charge weapons like panzerfaust and
panzerschrek. The warhead of those weapons deliver an intense but short jet of
gas when detonated. The force of the jet quickly disappated so the "stand off"
provided by the sand bags offered some real protection. Seems to me just
having looked at lots of pictures, that the use of sand bag armor increased a
lot as the fighting approached Germany.

The "schurzen" or skirts on German tanks had the same purpose. GI's called
them "bazooka pants."

Recently read an account by a Sherman crewman where the first panzerfaust blew
all the sand bags off the front a second fired right after pierced the armor.

Some modern tanks often have "reactive" armor that detonates when hit by a
shaped charge weapon the purpose is the same, defeat that jet of intense gas.
The Abrams tanks' armor has ceramic material inside that absorbs the chemical
energy of shaped charge weapons.


Sandbags - History

Looking for a fun new way to get fit? If so, sandbag training may be for you. More and more people are starting to realize the great benefits that sandbag training has to offer and are beginning to get started themselves.

While you may not ditch your dumbbells and barbells entirely, sandbag training can serve as an alternative form of workout when you can’t make it to the gym or just want a change of pace from time to time.

So what benefits will you reap from doing sandbag training?

Let’s go over the key reasons to give this training mode some consideration.

Full Body Muscle Activation

When looking at the vast majority of the exercises you’ll perform with sandbags, one thing becomes quite clear: you’ll be activating nearly all the muscles in the body with each move you make.

This is often benefit because the more muscles you activate, the more calories you burn and the higher you send your metabolic rate as well. Translation? Superior fat loss progress.

If you are looking for a way to jumpstart your metabolism and see faster results, sandbag training can bring those benefits.

Great Cardiovascular Workout

Another nice thing about sandbag training is that it can make for an excellent cardiovascular workout. For example, if you pick the sandbag up, lift it directly over your head with your arms extended and begin performing a set of 20 walking lunges, you’ll immediately see just how high your heart rate gets.

Do this five times, resting for a minute in between and you can create a very effective HIIT workout for yourself.

Even if you choose to perform your exercises in circuit training style, this too will help you reap both strength and cardio boosting benefits.

You might even consider using sandbag training to replace your conventional cardio training. If you hate the bike, elliptical and treadmill, it can be your way ‘out’ so to speak.

Excellent Strength Boosting Benefits

Speaking of strength, sandbag training will help you develop maximum strength in a minimum amount of time. This is again because you’ll be working so many muscle fibers at once, thus you’ll be able to lift a heavier weight with ease.

A heavier weight lifted means more strength gained overall and as such, improved fitness progress.

What’s more is that because a sandbag isn’t as stable as say a barbell is, you’ll hit the really small muscle fibers deep within the muscle tissues – fibers that a regular barbell may not have activated. These muscles will be used for stabilization purposes to keep the sandbag moving as it should.

Improved Core Strength

With sandbag training, you can rest assured you’ll also be seeing excellent core strength benefits as well. As you move through each exercise you do, your core muscles will be contracted to keep the body balanced as you lift the sandbag up and down.

While you will get some core activation with barbell and dumbbell based moves as well, the overall activation rate does tend to be higher with sandbag training.

Do Anywhere

Finally, the last great benefit of sandbag training is that you can virtually do a workout anywhere you have open space. You won’t need any extra machines or equipment – just your sandbag and a good pair of running shoes.

You may want to get two or three different sandbags of various weights to effectively challenge yourself, but not everyone will need this. And if you are just looking to get a cardio and light strength training session in, chances are you won’t need more than one.

So there you have the key sandbag training benefits you should know about. Make sure you aren’t missing out on this type of training.


Voir la vidéo: Roulade sac de sable Agent (Mai 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos